Ecrits de Résistance 1940 – 1943

Par Albert Guérin   Auteur : Albert Guérin    Éditions : Val-des-Prés, Éditions Transhumances, 2018, 177 p., 14 €.

 La presse des Comités de la France libre à l’étranger n’a été que rarement étudiée (Mexique, Québec) et jamais rééditée, sauf par bribes. Cette lacune commence à être comblée de la meilleure des manières.

Albert Guérin, créateur en Argentine du premier de ces Comités, peut en effet être qualifié d’ « inventeur » de la propagande française libre ; c’est à ce titre qu’il est fait Compagnon de la Libération dès octobre 1941. On trouvera ici une anthologie des éditoriaux et articles qu’il a rédigés depuis juillet 1940 jusqu’à janvier 1943 dans ses différentes publications (revue Pour la France libre, Bulletin Radio-Presse, Bulletin d’information de la France libre), ainsi que les lettres d’encouragement reçues du général de Gaulle. Car, pour celui-ci, Guérin a comme mérite principal de se réclamer à la fois de la tradition républicaine et du christianisme et de fustiger non seulement Vichy mais Pétain lui-même (ce que n’autorisent pas les Anglais à la BBC). De plus, cet industriel se révèle doté d’une « plume » extraordinaire, à la fois lyrique et acérée, saluée non seulement par d’autres présidents de Comité − auxquels la France libre adresse ses bulletins comme modèle − mais aussi par Georges Bernanos, alors au Brésil.  Cette édition critique impeccable du professeur Jean-Gérard Lapacherie, précédée d’une précieuse étude biographique, fait redécouvrir une de ces fortes personnalités que le contexte dramatique de 1940 a révélées et mises d’un coup au premier plan.

Bruno Leroux